L’activité physique, une prescription naturelle pour la santé mentale

Ce n’est plus un secret pour personne; la pandémie a eu des conséquences néfastes sur la santé mentale des Québécois.e.s (INSPQ 2020). L’être humain n’était pas conçu pour être en constante alerte, vivre dans l’imprévisibilité, ni pour être isolé de ses pairs. Certain.e.s en ressentent d’ailleurs encore les effets.

Si vous lisez ceci et que vous manquez d’énergie, de motivation ou que vous vivez une période difficile, sachez que votre kinésiologue peut vous aider.

Démystifions; pourquoi l’activité physique joue-t-elle un rôle important sur la santé mentale?

Il est important de savoir que le stress et l’activité physique agissent sur le même système; le système nerveux.

Lorsque nous sommes stressés, nous sécrétons des hormones comme l’adrénaline. L’adrénaline fait partie de la famille des catécholamines; hormones produites par les glandes surrénales qui sont libérées dans la circulation sanguine en présence d’un stress psychologique ou physique. L’activité physique, quant à elle, amène aussi le corps à sécréter de l’adrénaline, mais contrairement au stress, des endorphines sont par la suite sécrétées pour venir rebalancer le corps. Les endorphines sont connues comme étant une morphine naturelle produite par notre organisme.

L’un des plus grands problèmes du mode de vie moderne est que notre corps est constamment stimulé. La lumière bleue des écrans, notre horaire chargé, le besoin de performance, et plusieurs autres facteurs de stress sont à l’origine de notre haut taux d’adrénaline dans le corps. Le résultat qui en découle est un grave débalancement de nos hormones. Pour retrouver l’équilibre, il est important de faire de l’activité physique quelques heures par semaine.

Comment mon kinésiologue peut-il m’assister avec ma santé mentale?

Après une évaluation de vos besoins et des paramètres de votre condition physique, votre kinésiologue travaillera avec votre motivation intrinsèque pour définir votre plan d’activité physique. Votre plan d’activité physique sera donc bâti en fonction de ce que vous aimez faire et ce qui vous apporte du plaisir.

Aimez-vous aller jouer dehors?

Aimez-vous faire du yoga?

Aimez-vous le vélo?

Jouer en équipe?

Ressentir du plaisir à bouger est aussi important que de bouger.

Selon Marie-Eve Corriveau, kinésiologue et enseignante au CÉGEP en gestion du stress « il n’y a pas de recette secrète pour venir en aide à un patient qui manque de motivation, c’est très personnel et il faut des objectifs réalistes et réalisables. Si l’usager qui nous consulte n’aime pas faire du yoga, lui demander d’en faire ne va que lui créer plus de stress, c’est l’opposé de l’effet recherché’’. Elle ajoute ‘’j’aime beaucoup encourager les gens à aller jouer dehors surtout en temps de pandémie avec les mesures sanitaires proposées. Aussi, pour la lumière et la vitamine D, mais aussi parce que c’est prouvé que s’entraîner dehors c’est mieux. L’activité physique ne se fait pas juste dans les gyms, toutes les formes sont bonnes, faut juste trouver ce qu’on aime”’

Alors, si vous ne vous sentez pas bien mentalement, n’hésitez surtout pas à en parler à votre professionnel de la santé et à votre kinésiologue. Ce dernier vous prescrira l’activité physique qu’il vous faut pour votre santé physique ainsi que  pour votre santé mentale. Il s’assurera de vous accompagner en discernant les objectifs et les obstacles qui vous empêchent de les atteindre. Cela fait partie de sa mission.

Et vous, qu’aimez-vous faire comme activité physique?

 

Par Fédération des Kinésiologues du Québec
10 octobre 2023
Catégories :

Le kinésiologue vous accompagne dans votre processus de remise en forme personnalisé et en fonction de votre besoin.

Plus d’articles

  • Maintenir sa bonne humeur et son tour de taille en période de confinement

    19 mai 2020

  • Pourquoi je ne perds pas de poids?

    22 janvier 2021

  • Hydratation en hiver, ce n’est pas du sport!

    7 février 2018

  • 5 raisons de motiver vos employés à bouger durant la crise du coronavirus

    26 mai 2020

  • Comment faire la surcharge de glycogène

    8 novembre 2022

  • 3 exercices pour aider les personnes atteintes de la maladie de Parkinson

    7 novembre 2021

  • Comment trouver la motivation pour être plus actif ?

    26 avril 2023

  • L’entraînement extérieur en hiver, Entrevue avec Jean-François B.

    26 Décembre 2019