S’entraîner en 2019, quelles sont les tendances ?

Chaque année, le journal Health and Fitness (FIT) de l’American College of Sports Medicine (ACSM) présente les tendances mondiales en conditionnement physique. Ces tendances proviennent d’un sondage annuel envoyé à l’échelle mondiale aux professionnels de l’activité physique. Les réponses recueillies permettent d’identifier et de classer les tendances mondiales en entraînement selon leur popularité.

Pour être considéré une tendance, l’élément doit favoriser un développement général ou un changement dans une situation ou dans la façon dont les gens se comportent.

Le top 10 des tendances de l’entraînement en 2019

#1-  La technologie portable : Ce type de technologie comporte les moniteurs d’activité, les montres intelligentes, les moniteurs de fréquences cardiaques et les dispositifs de suivi GPS. Ces technologies permettent, entre autres, de suivre le rythme cardiaque, le nombre de calories, le nombre de pas et le temps de repos.

#2-  Les entraînements de groupes : Ces cours sont conçus pour motiver et encourager les participants de tous niveaux de condition physique à bouger durant leur session. Il y a plusieurs types d’entraînement de groupe et différentes utilisations d’équipements (le cardio, la danse, les exercices intérieurs ou extérieurs, le cyclisme, etc.).

#3-  L’entraînement à intervalle de haute intensité (HIIT) : cette forme d’exercice est très populaire depuis les cinq dernières années ! Elle inclut de courtes périodes d’exercices, suivies de période de récupération ou de repos. Il est par contre important d’être bien encadré lorsqu’on fait du HIIT, car selon certains professionnels de l’activité physique, ce type d’entraînement peut potentiellement augmenter le taux de blessures.

#4-  Les programmes d’exercices pour la population vieillissante : Très à la mode, ces programmes ciblent la génération des baby-boomers et les générations vieillissantes. Cette tendance est à la hausse, car la population vit plus longtemps et continue à adopter un mode de vie sain et actif.

#5-  L’entraînement avec le poids du corps : Ce type d’entraînement consiste à utiliser le poids corporel comme modalité d’entraînement et très peu d’équipement ce qui en fait un moyen peu coûteux.

#6-  L’embauche de professionnels de l’activité physique : les résultats démontrent une importance accrue d’embaucher des professionnels de l’activité physique / du conditionnement physique certifiés ou diplômés de programmes agréés. Trouvez un kinésiologue près de chez vous.

#7-  Le Yoga : Le yoga prend plusieurs formes depuis quelques années (Power Yoga, Yogalites, hot yoga, etc.). Il est apparu pour la première fois dans le top 10 de cette enquête en 2008.

#8-  L’entraînement personnel : Cette tendance augmente en popularité, car le métier d’entraîneur personnel devient plus accessible. On peut y avoir accès en ligne, dans les centres de conditionnement physique, à domicile et au travail. Votre kinésiologue évalue votre condition physique et ses déterminants et vous prescrit un programme d’activité physique sécuritaire et adapté à vos besoins et objectifs.

#9-  L’entraînement fonctionnel : Cette forme d’entraînement imite les activités physiques réelles que quelqu’un pourrait faire dans son quotidien dans le but de travailler l’équilibre, la coordination, la force et l’endurance et ainsi améliorer les activités de la vie quotidienne. L’entraînement fonctionnel est aussi utilisé dans les programmes cliniques. L’enquête démontre que les répondants associent généralement la forme physique fonctionnelle avec des programmes de conditionnement physique pour les personnes vieillissantes.

#10-  L’exercice: un médicament : L’exercice : un médicament® Canada (EMC) est un mouvement visant à améliorer la santé de la population canadienne. EMC se fonde sur une quantité considérable de données probantes selon lesquelles l’activité physique et l’exercice réduisent le risque de maladies chroniques. Ce mouvement a comme objectifs d’accroître le nombre de professionnels de la santé qui évaluent les patients, leur prescrivent de l’activité physique et leur offrent des conseils à ce sujet ; et de faciliter la collaboration entre les professionnels de la santé et les professionnels certifiés d’exercice : un médicament Canada dans la prévention et le traitement des maladies chroniques.

D’autres tendances parmi les tops 20

À la position #12, on y trouve les exercices pour favoriser la perte du poids, au #15 – les programmes de promotion de la santé sur le lieu de travail ; #17 –  les activités extérieures ; #18 – les licences pour les professionnels de l’activité physique et finalement à la 20e position, les cours pour personnes ayant des conditions particulières.

Les tendances n’ayant pas fait le top 20

Les tendances mondiales n’ayant pas fait le top 20 cette année sont, entre autres, les entraînements de style boot camp, les cours en ligne ou virtuels, les gyms à bas prix, les clubs de marches et de course, la boxe, le kickboxing, etc.

Mais attention, il faut comprendre que la popularité régionale ne se traduit pas toujours par une tendance internationale. Alors si votre activité préférée ne se trouve pas dans le top 20, mais qu’elle vous apporte des bienfaits et du plaisir, n’arrêtez pas de la pratiquer et demandez à votre kinésiologue comment il peut vous aider à intégrer les nouvelles tendances à votre routine d’entraînement actuelle.