Le paddle board adapté, un nouveau sport qui gagne en popularité!

Particulièrement avec la saison estivale qui arrive à grand pas, l’envie de prendre place sur l’une de ces grandes planches et d’aller explorer les différents cours d’eau du Québec se fait sentir chez plusieurs. Voici une entrevue avec quatre passionnées qui désirent rendre ce sport extraordinaire accessible à des personnes vivant avec des limitations physiques.

Tout d’abord, qu’est-ce que le paddle board adapté?

C’est tout simplement une planche de paddle board utilisée de façon assise avec une pagaie de kayak plutôt que debout avec une pagaie simple. Pour les gens n’ayant pas de muscle du tronc et ayant besoin de support, un siège est installé sur la planche. Celui-ci peut être fixé ou non à la planche selon la stabilité nécessaire.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous initier/développer ce sport?

L’idée vient de Geneviève, qui est paraplégique depuis 17 ans et qui adore les sports nautiques. Lorsque le paddle board a fait son apparition, son conjoint et ses amis se sont mis à ce sport. C’est avec la planche de son conjoint qu’elle a fait un premier essai concluant. La semaine suivante elle s’achetait sa première planche, y ajoutait un siège et venait d’adapter le paddle board!

Est-ce que vous avez eu de l’aide pour développer ce projet?

Adaptavie, un organisme à but non lucratif dont la mission est de promouvoir la santé et le bien-être des personnes vivant avec des limitations fonctionnelles, a accepté de chapeauter le projet. Cette équipe fantastique a fourni tout le support nécessaire pour démarrer l’aventure. Adaptavie a aussi permis l’utilisation gratuite de la piscine du centre de réadaptation pour effectuer des essaie de paddle board adapté en attendant la saison estivale.

Qu’est-ce que vous aimez de votre sport?

C’est une façon facile de pratiquer un sport sans son fauteuil roulant. C’est aussi une activité permettant de s’évader en nature. Les adaptations nécessaires sont faciles à installer et sont peu dispendieuses. De plus, ce sport permet de travailler les muscles stabilisateurs du tronc et d’améliorer la musculation du haut du corps.

Pratiquez-vous votre sport beau temps mauvais temps?

Non, mais il est possible de le faire selon la motivation de chacun. Par contre, sur les plans d’eau avec beaucoup de vent et de vague, le contrôle de la planche est beaucoup plus difficile et moins conseillé.

Est-ce que c’est plus sous forme d’entraînement ou séance d’exercice que vous pratiquez cette activité ou plus de façon récréative?

Pour l’instant, nous développons le volet récréatif du sport. Éventuellement, nous aimerions développer le volet compétitif et offrir le support nécessaire pour préparer physiquement les participants aux futures compétitions.

Où peut-on pratiquer le paddle board adapté au Québec?

Au Québec, nous avons la chance d’avoir beaucoup de beaux endroits pour pratiquer ce sport; lacs, rivières, fleuve, etc.

Par contre, trouver des endroits accessibles en fauteuil roulant n’est pas simple. Il faut penser aux commodités, à la mise à l’eau, aux endroits où effectuer les transferts sur la planche etc.

Nous sommes présentement à la recherche des meilleurs endroits pour pratiquer le paddle board adapté au Québec.

Est-ce un sport accessible à tous les types de limitations?

Jusqu’à maintenant nous avons initié surtout des gens ayant une blessure de la moelle épinière. Nous avons aussi fait l’essai avec une dame amputée à une jambe. Nous aimerions également rendre l’activité accessible pour les gens ayant des troubles d’équilibre légers induits par un AVC.

Les possibilités du paddle board adapté sont grandes. Le participant peut être assis, à genou ou debout sur la planche dépendant de ses capacités et de son niveau de confort.

Pour les gens qui ne sont pas en mesure de transférer sur la planche il est possible de modifier un paddle board pour y fixer un fauteuil roulant. Sur ce type de paddle board un accompagnateur peut aussi prendre place à l’arrière du fauteuil pour aider à pagayer. La fondation des sports adaptés en possède un modèle. Nous souhaitons, nous aussi, en avoir un prochainement pour pouvoir faire monter encore plus de gens à bord.

L’objectif est de ne laisser personne sur la rive!

Au plaisir de se voir sur l’eau,

Geneviève Hallé, Pascale Martineau, Marie-Philippe Lévesque et Mireille Descarreaux

Pour les rejoindre à ce propos:
https://www.facebook.com/Paddleboard-SUP-adapt%C3%A9-1021219068026423/