En santé : les kinésiologues font partie de la solution

Les kinésiologues travaillent, entre autres, en santé, sécurité, mieux-être au travail, dans le réseau public de la santé, avec des personnes ayant des troubles musculosquelettiques et en situation d’handicap, en performance sportive, en recherche et en santé mentale. Leur savoir et leurs compétences font découvrir de nouvelles facettes à leurs clients, tout en leur offrant des services professionnels de qualité. 

Qu’est-ce qui motive ces kinésiologues à faire la différence dans la vie de leur client, au quotidien? Voici le portrait de huit professionnels bien établis dans leur milieu d’expertise.

Annie-Julie Corbin, kinésiologue au GMF des Seigneurs

Détentrice d’un baccalauréat en kinésiologie de l’Université de Montréal et d’une certification en réadaptation en contexte de douleur chronique de l’Institut de kinésiologie du Québec, Annie-Julie a commencé son parcours de kinésiologue comme entraîneure-chef chez Énergie Cardio. De cette belle expérience, elle obtient un poste de kinésiologue au CISSS de Lanaudière auprès d’un groupe de médecine familiale (GMF).

Depuis février 2017, elle travaille auprès d’une clientèle variée en première ligne au GMF des Seigneurs, à Terrebonne. Son rôle est d’accompagner les patients à améliorer leurs habitudes de vie afin d’améliorer leur qualité de vie. Elle effectue également des consultations individuelles en kinésiologie auprès de cette clientèle.

Ses initiatives : la création d’un club de marche adapté pour tous les patients et la conception d’un programme de gestion de la douleur chronique d’une durée de 12 semaines, qui comporte à la fois de l’éducation et de l’activation. Dernièrement, elle a été nommée responsable d’un projet de partenariat avec le programme LUCI. En plus des services pour les patients, elle supervise des stagiaires, elle est membre du comité des saines habitudes de vie de son CISSS et elle participe activement au comité vert du GMF.

Son clin d’œil : la création d’un comité social qui se nomme Des Seigneurs, c’est le bonheur!

Jean-François Beauchamp, kinésiologue propriétaire de Kin-Option

Diplômé en kinésiologie de l’Université de Sherbrooke, Jean-François se spécialise dans le domaine de l’activité physique et de la promotion de la santé. Il carbure aux activités de groupe axées sur les défis sportifs et les entraînements de groupe. Il intervient en milieu de travail depuis plus de 15 ans.

Il commence sa carrière en force en étant responsable des opérations d’un programme de santé en milieu de travail. Son grand intérêt à vouloir rendre les travailleurs plus actifs au quotidien lui permet de faire partie de l’équipe qui a procédé à la mise sur pied d’un centre de santé au Campus Bell de l’Île-des-Sœurs.

De chargé de projet d’un service d’activités cliniques à coach en leadership et mobilisation d’équipes pour des firmes reconnues dans le domaine de l’activité physique, Jean-François a une influence positive auprès de plusieurs individus et équipes de travail. Il a une grande capacité à motiver les équipes et à transmettre sa passion pour l’activité physique.

Depuis 2012, les principales interventions de ce motivateur touchent la course à pied et les défis en montagne. Il adore le mont Washington, où il a été à plus de 20 reprises et a réalisé près de 30 défis de course à relais d’équipe. Il a entraîné plus de 500 coureurs, présenté une soixante de conférences, animé plus de 100 ateliers et kiosques en milieu de travail.

Valérie Creo, kinésiologue au CISSS Montérégie-Ouest

Graduée depuis 20 ans en Kinésiologie de l’Université de Montréal et détentrice d’un DESS en exercices thérapeutiques de l’Université de Sherbrooke, Valérie a touché à la performance sportive avant de se spécialiser en réadaptation physique, depuis 15 ans au sein du CISSS Montérégie-Ouest. Elle éprouve un grand intérêt à approfondir ses connaissances pour être bien outillée, peu importe les diagnostics de ses patients. Elle aime les cas complexes qui nécessitent de repousser constamment ses réflexions cliniques.

Valérie est dynamique, passionnée et très engagée à rendre le parcours de ses patients le plus stimulant et créatif possible dans l’atteinte de leur objectif. Son expérience, ses compétences, ainsi que sa rapidité d’analyse à cerner les enjeux dans les dossiers, combiné à sa grande collaboration avec une équipe interdisciplinaire font d’elle une excellente kinésiologue.

Charles-Mathieu Lachaume, kinésiologue M. Sc.

À la fin de son baccalauréat en kinésiologie, Charles-Mathieu désirait repousser ses limites et contribuer à une avancée au niveau des sciences du sport. Par sa passion pour le hockey sur glace, sa recherche porta sur la physiologie des jeux en espace restreint. Cette recherche et sa passion pour l’entraînement lui ont permis de travailler avec l’Académie de hockey Denis Francoeur et l’Académie les Estacades, à Trois-Rivières (Sport-études), à ses tout débuts.

Sa route l’a ensuite mené dans la grande région de Montréal, où il effectua des stages professionnels avec l’Institut national du sport du Québec (INS) et l’Impact de Montréal. Depuis plus de 5 ans maintenant, il travaille chez Excellence sportive Laurentides, où il a la chance d’être le préparateur physique en chef d’une superbe équipe. Pour lui, la kinésiologie est un milieu passionnant et toujours en évolution, où il se perfectionne chaque jour.

Curieux de nature, il adore lire les dernières recherches sur les sciences de l’entraînement afin d’en faire bénéficier ses athlètes. Il se spécialise dans la préparation physique d’athlètes de niveau Sport-études jusqu’à Olympique, où son rôle est de prévenir les blessures, maximiser la forme physique et de suivre la charge d’entraînement des athlètes.

Sophie Forest, kinésiologue à l’Hôpital de réadaptation Villa Medica

Sophie pratique à l’Hôpital de réadaptation Villa Medica comme kinésiologue, en plus d’être une joueuse de rugby en fauteuil roulant.

Elle a découvert l’existence des sports adaptés grâce à un livre qui est sorti peu de temps après les Jeux paralympiques de 2010 et qui porte sur les différentes disciplines. Elle a eu l’opportunité de pouvoir faire l’essai de plusieurs sports et, pour elle, ce fut un tournant dans sa vie. En intégrant le réseau des compétitions de haut niveau, elle est amenée à faire des entraînements de préparation physique et elle y découvre la kinésiologie. Plus elle apprenait, plus elle s’y intéressait jusqu’à s’inscrire au programme à l’Université de Montréal, puis à graduer en 2021.

Peu de temps après, elle obtient un emploi au CISSS de la Montérégie-Ouest. Elle faisait partie d’une petite équipe, qui a comme objectif de promouvoir et de développer l’accessibilité universelle sur le territoire de la Montérégie. Son rôle était de promouvoir le sport adapté au personnel et aux usagers du CISSS via de la documentation ou des essais d’équipement. Maintenant, elle œuvre auprès d’une clientèle ayant une atteinte neurologique.

Yannick Angers, kinésiologue chez CBI Santé

En 2000, Yannick Angers obtient son baccalauréat en kinésiologie, à l’Université Laval. Ayant la fibre d’entrepreneur, il offre des services à domicile et à distance en kinésiologie, pendant 18 ans. Puis, il développe sa pratique en santé mentale. En 2019, il se joint à l’équipe d’intervenants en santé mentale chez CBI Santé, où il pratique maintenant à Sainte-Foy, Québec.

Yannick aide une clientèle adulte qui fait face à des défis en matière de santé psychologique. Il apprend à ses clients à prendre leur vie en main et à reprendre confiance en leurs capacités. Par le moyen de l’activité physique et de la réactivation, ce kinésiologue aide sa clientèle à vivre des petites victoires au quotidien.

Gestion d’énergie physique, d’anxiété ou de deuil, voici des défis pour lesquels vous devez rencontrer ce professionnel de la santé qui se qualifie de catalyseur de résultats!

Fanie St-Jean Miron, kinésiologue au Centre de médecine comportementale de Montréal

Fanie est accréditée par la FKQ et l’ACK depuis 2017. Après avoir obtenu son baccalauréat en kinésiologie, elle a entrepris un projet de maîtrise, où elle a pu créer un outil d’évaluation des performances, spécifique aux patineurs de vitesse courte piste. Par sa spécialisation en évaluation de la performance et grâce à son leadership, elle a également pu travailler avec différentes unités spéciales du Service de police de la Ville de Montréal.

Après ses études, Fanie s’est perfectionnée avec d’autres certifications en analyse de la course à pied, en entraînement pré/post-partum, en entretien motivationnel, etc. Ayant particulièrement apprécié ses expériences de recherches en milieu universitaire et étant bien consciente du fléau de la sédentarité de la population en général, elle a décidé de joindre le Centre de médecine comportementale de Montréal en tant que kinésiologue et assistante de recherche, où elle aide, entre autres, les gens à adopter des habitudes de vie plus saines.

Catherine Picard, kinésiologue chez NeuroMotrix

Catherine a toujours été passionnée par l’humain et les relations humaines. Après avoir étudié en soins infirmiers et en biologie, c’est finalement la kinésiologie qui l’a captivée.  Lors de son parcours à l’Université du Québec à Montréal, elle a fait un stage au sein d’une multiclinique spécialisée en blessures sportives, puis elle a rejoint l’équipe de NeuroMotrix en 2021, pour ne plus la quitter!

Travailler auprès de personnes atteintes de troubles neurologiques permet d’allier son intérêt pour la science à son écoute naturelle. Catherine intervient en kinésiologie en consultation privée, mais également en cours de groupe auprès d’organisations partenaires, telles que l’Association des personnes handicapées visuelles des Laurentides,  Parkinson Québec, Fibromyalgie Laval et Sclérose en plaques Canada section Laval. Depuis sa sortie de l’université, Catherine continue d’enrichir ses compétences grâce à plusieurs formations, dont la gestion de la MPOC pour professionnels de l’exercice, l’entretien motivationnel en kinésiologie, l’intervenant sportif, et la déficience visuelle. Catherine est une kinésiologue qui considère le plaisir de bouger tout aussi important que les objectifs de son client.

 

Par Fédération des Kinésiologues du Québec
7 novembre 2023
Catégories :

Le kinésiologue vous accompagne dans votre processus de remise en forme personnalisé et en fonction de votre besoin.

Plus d’articles

  • Les nombreux clichés de la profession du kinésiologue

    3 Décembre 2018

  • L’entraînement extérieur en hiver, Entrevue avec Jean-François B.

    26 Décembre 2019

  • Bouger pendant la grossesse: plus complexe que vous le pensez!

    22 octobre 2018

  • Cinq façons d’apprendre à mieux bouger pour mieux vivre avec l’ostéoporose

    3 Décembre 2018

  • Les 12 commandements de la périostite

    2 Décembre 2018

  • 6 Exercices à faire à la maison avec vos tout-petits

    23 novembre 2020

  • Restez en forme pour jardiner!

    3 août 2023

  • Paddles up ! Le bateau dragon, un sport qui gagne en popularité

    2 mai 2018