Faire du sport lorsque l’on est malade. Une fausse bonne idée?

Étant donné que l’activité physique est bonne pour notre système immunitaire, est-ce qu’en faire pendant que l’on est malade pourrait nous aider à « évacuer la maladie »? Nous nous sommes tous déjà posé la question, pas vrai?!

John Hough, chargé de cours en physiologie de l’exercice, à l’Université Nottingham Trent, en Angleterre, s’est penché sur cette question dans un article publié dans The Conversation.

Son constat : aucune étude prouve que l’exercice pendant la maladie puisse raccourcir ou rendre moins pénible un rhume.

Il rappelle que l’activité physique peut stresser le corps. Si elle est bénéfique dans certaines circonstances, elle peut aussi rendre les cellules immunitaires moins capables de répondre aux agents pathogènes. Cela peut être dû en partie au fait que le corps a besoin de plus d’oxygène et d’énergie stockée (sous forme de glucose) lorsque nous faisons de l’exercice – dont nos cellules immunitaires ont également besoin pour mener à bien leur lutte. Si l’organisme combat une infection existante et qu’il est en même temps exposé au stress de l’exercice, la réponse immunitaire n’en bénéficiera pas forcément s’il faut partager les ressources en énergie.

L’activité physique est toutefois votre meilleure alliée pour renforcer votre système immunitaire et contrer les infections!

Dans son article, l’auteur démontre que de faire de l’activité physique régulièrement est bon pour votre système immunitaire. De fait, certaines recherches suggèrent que cela pourrait réduire le risque de contracter des infections des voies respiratoires supérieures, comme le rhume. Il suffit de 30 minutes d’exercice modéré cinq fois par semaine pour en tirer des bénéfices.

Pour intégrer l’activité physique à votre quotidien et renforcer votre système immunitaire, l’accompagnement d’un kinésiologue est tout indiqué.

Pour lire l’intégralité de l’article de l’auteur John Hough : https://theconversation.com/faire-du-sport-lorsque-lon-est-malade-une-fausse-bonne-idee-faites-en-avant-182440 

Par Valérie Lucia
8 août 2022
Catégories :

Le kinésiologue vous accompagne dans votre processus de remise en forme personnalisé et en fonction de votre besoin.

Plus d’articles

  • Le b.a.-ba de l’hiver québécois ou l’art de rester bien au chaud!

    18 janvier 2018

  • Il n’y a pas d’âge pour commencer à bouger

    11 février 2019

  • Féculents et amidons résistants: Bénéfiques pour la santé?

    17 juin 2021

  • Les 4 freins à l’activité physique et comment le kinésiologue peut vous aider

    11 novembre 2019

  • Bouger plus pour manger moins – Un contexte sensoriel

    3 octobre 2017

  • Aînés à 1, 2, 3 marchez! 

    8 novembre 2021

  • Quelques solutions pour se mettre au sport!

    22 avril 2019

  • L’activité physique : la meilleure pilule!

    12 juin 2020