Les 4 freins à l’activité physique et comment le kinésiologue peut vous aider

Les entraînements virtuels à faire à la maison, la montée en popularité des courses, l’encouragement à se déplacer à vélo et les salles d’entraînement à grande surface rendent l’activité physique beaucoup plus facile à intégrer dans notre quotidien.

Malgré cette nouvelle accessibilité, certains freins viennent toujours bloquer une partie de la population à être active. Ainsi, le regard des autres, le manque de motivation, le coût des entraînements et la peur de se blesser sont les 4 principaux aspects qui empêchent certaines personnes à être actifs.

 

Le regard des autres

Nombreux sont ceux qui se privent d’activité physique, car ils craignent le jugement des autres. Les salles d’entraînements à grande surface apportent fréquemment un sentiment de comparaison. En effet, voir des gens réaliser des exercices plus complexes peut apporter un sentiment d’infériorité. Ce qui crée des problèmes d’estime qui empêchent donc les gens à pratiquer leur activité préférée. C’est dans l’optique de rendre confortables les clients que plusieurs kinésiologues se sont regroupés pour créer des salles d’entraînement privées ou semi-privées.

Motivation

Plusieurs facteurs jouent sur la motivation à bouger. Et cela peut prendre un moment avant que l’activité physique fasse partie du quotidien. Par exemple, le manque de temps et la fatigue peuvent interrompre nos plans de soirée. Pour rester motivé, il faut trouver une activité que l’on aime ou avoir un plan d’entraînement avec un professionnel de l’activité physique . Savoir que notre kinésiologue nous attend pour la séance prévue motive beaucoup plus et il n’est pas possible d’annuler à la dernière minute. Ainsi, il n’y aura pas de soirée devant la télévision.

Le coût

Le budget alloué à ce type d’activité est fréquemment l’aspect qui freine le plus de gens dans leurs activités. C’est pour cette raison que la Fédération des kinésiologues du Québec et ses membres se battent chaque jour pour que leurs services soient couverts par plus d’assurances. Pour ceux-ci, faire de l’activité physique régulièrement s’inscrit dans la même lignée que d’aller chez le médecin pour faire un suivi de santé. Imaginez que vos programmes d’entraînement conçus par les kinésiologues soient remboursés par vos assurances. C’est intéressant, non? Voici quelques trucs pour encourager votre employeur à ajouter les services du kinésiologue dans votre couverture d’assurance collectives.

La peur de se blesser

Tout le monde veut éviter une blessure. Celles-ci sont un risque à toute activité physique, mais bien encadré il est facile de les éviter. Bien exécuter un mouvement pour ne pas brusquer nos muscles ou choisir le bon poids est essentiel pour éviter de se faire mal. Afin de prévenir les blessures, les kinésiologues peuvent bâtir des plans d’entraînement personnalisés et basés sur leur analyse.

 

Le rôle des kinésiologues est d’aider les gens à bouger en toute sécurité. Faire appel à leur service pour vaincre vos peurs ou vos appréhensions face à l’entraînement peut être la petite tape dans le dos qu’il vous manque. L’expertise et l’autonomie professionnelle des kinésiologues sauront vous mettre en confiance pour améliorer votre santé.