5 bonnes habitudes à intégrer à votre quotidien pour un effet optimal sur votre condition physique

Malheureusement pour nous, les mauvaises habitudes sont faciles à prendre et parfois difficiles à briser. Voici 5 habitudes faciles à intégrer dans votre quotidien qui peuvent améliorer votre santé.

1- Faire 150 minutes d’activités physiques par semaine

Selon l’OMS, les adultes de 18 à 64 ans devraient consacrer au moins 150 à 300 minutes par semaine à une activité d’endurance d’intensité modérée ou pratiquer au moins 75 à 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue ; ou une combinaison équivalente d’activités d’intensité modérée et soutenue tout au long de la semaine. De plus, ils devraient pratiquer 2 fois par semaine ou davantage des activités de renforcement musculaire d’intensité modérée ou supérieure – qui sollicitent les principaux groupes musculaires – celles-ci procurant des bienfaits supplémentaires pour la santé (référence: OMS).  Ne pas les atteindre peut entraîner de nombreux problèmes de santé. La sédentarité est associée à plusieurs maladies chroniques comme les maladies cardio-vasculaires, le diabète de type 2 et le cancer. L’activité physique, elle, contribue à la prévention et à la prise en charge de ces maladies tout en réduisant les symptômes de dépression et d’anxiété.

Plusieurs études démontrent une relation entre la mortalité et le temps passé en position assise. L’OMS déclare la sédentarité comme la première cause de mortalité facilement évitable. Voici quelques recommandations pour diminuer le temps passé assis dans une journée:

  • Se lever régulièrement pour aller chercher de l’eau
  • Effectuer des appels téléphoniques debout
  • Tenir des réunions actives
  • Rester debout dans les transports en commun
  • Se rendre au bureau d’un collègue au lieu de lui envoyer un courriel
  • Prendre les escaliers versus l’ascenseur

2- Éliminer la lumière bleue avant le coucher

Bien que les gens trouvent que regarder la télé avant d’aller au lit aide à relaxer après une journée au boulot, cette activité nuit au sommeil plutôt que de l’aider. En effet, le contenu stimulant peut vous garder éveillé plus tard que prévu. Par ailleurs, la lumière bleue émise par votre téléviseur ou engin portatif perturbe le rythme circadien et la production de mélatonine (l’hormone du sommeil).

3- Avoir une bonne nuit de sommeil

Un adulte devrait dormir entre 7-9 heures par nuit. Un sommeil de moins bonne qualité peut causer bien plus de problèmes que la simple fatigue du lendemain. Cette habitude entraîne un dérèglement émotionnel et cause un manque de concentration qui produit une inefficacité dans les tâches quotidiennes.

Certaines études ont remarqué une hausse du taux de mortalité chez les personnes qui dorment moins du nombre d’heures recommandées. Étant donné que le manque de sommeil augmente les risques de maladies cardio-vasculaires, il est fréquent de voir chez ces personnes des complications de santé. De plus, ne pas avoir suffisamment de sommeil entraîne des comportements sédentaires, une mauvaise alimentation, une fonction cognitive altérée et donc une moins bonne qualité de vie.

4- S’échauffer avant un entraînement

Tout bon kinésiologue vous le dira, faire une séance d’échauffement avant un entraînement est primordial. Prendre quelques minutes pour vous échauffer vous permettra d’élever votre température corporelle et d’augmenter votre fréquence cardiaque. En plus de réveiller tranquillement les muscles et les articulations, l’échauffement augmente la fréquence cardiaque, ce qui facilite le transport d’oxygène dans votre corps. Il y a aussi des avantages pour le système nerveux, car la chaleur créée accroît la vitesse de la transmission de l’information. Prendre quelques minutes pour faire un échauffement préparera votre corps à l’effort physique !

5- S’étirer après un entraînement

S’étirer après un entraînement permet de réduire le stress, car l’étirement permet de détendre les muscles et lorsqu’ils sont tendus le cerveau reçoit un message de stress. Évidemment, l’étirement permet au corps de revenir à son calme initial tout en aidant les muscles et articulations à récupérer après l’entraînement. Prendre le temps de s’étirer améliore la posture et suscite une meilleure amplitude de mouvement ce qui favorise la circulation sanguine et du fait même l’élimination des déchets des tissus se fait plus rapidement.

Pour connaître davantage d’exercices à faire quotidiennement pour briser la sédentarité, visionnez la vidéo de la kinésiologue Martine Lauzé qui présente 5 trucs pour être plus actif !

Par Fédération des Kinésiologues du Québec
26 avril 2023
Catégories :

Le kinésiologue vous accompagne dans votre processus de remise en forme personnalisé et en fonction de votre besoin.

Plus d’articles

  • Activité physique et performances académiques

    3 octobre 2017

  • Le kinésiologue, l’allié de votre santé

    12 septembre 2019

  • Et si on s’entraînait différemment?

    10 janvier 2023

  • Le b.a.-ba de l’hiver québécois ou l’art de rester bien au chaud!

    18 janvier 2018

  • Faire du sport lorsque l’on est malade. Une fausse bonne idée?

    8 août 2022

  • S’entraîner en période de canicule

    4 août 2021

  • Le kinésiologue, un allié essentiel dès le diagnostic de cancer

    31 mars 2022

  • 3 histoires à succès en kinésiologie – Une masse étrange dans le dos

    12 novembre 2018