Prévention du cancer du sein : l’activité physique votre meilleure alliée

La Presse, a récemment publié un article sur les constats d’une toute nouvelle étude partiellement financée par les gouvernements du Québec et du Canada sur l’impact de l’activité physique sur la réduction des risques de développer un cancer du sein. Les conclusions de l’étude sont publiées par le British Journal of Sports Medicine

Cette étude démontre, entre autre, que si une cohorte de 100 femmes adoptait un mode de vie actif, 41 % d’entre elles ne développeraient pas de cancer du sein comparativement à un groupe de 100 femmes sédentaires.

Pour être plus précise, l’étude démontre que les femmes qui pratiquaient une activité physique vigoureuse, au moins trois fois par semaine, réduisaient de 38 % leur chance de développer un cancer du sein comparativement aux femmes sédentaires.

À l’opposé, la sédentarité a été associée à une augmentation de 104 % du risque de cancer du sein triple négatif. De ne pratiquer aucune activité physique comporte donc un risque accru de développer un cancer du sein.

L’étude confirme également, qu’en plus de l’activité physique, l’adoption d’un mode de vie sain et actif comme une bonne alimentation, une consommation modérée d’alcool et de ne pas fumer, permet également de réduire le risque personnel de développer tous types de cancers chez la femme.

La kinésiologie : une expertise reconnue en santé préventive

La prévention par l’intégration d’un mode de vie actif est sain est justement l’expertise des kinésiologues. Certain.e.s se spécialisent même en activité physique adaptée en oncologie! Il n’est jamais trop tard, ou trop tôt, pour intégrer l’activité physique à votre mode de vie. Faites-vous accompagner par un.une kinésiologue accrédité.e qui pourra vous développer un programme d’activités physiques adapté, selon vos goûts et vos limitations, tout en vous motivant dans ce processus. Trouvez votre allié.e dès maintenant par l’entremise de notre répertoire en ligne: https://www.kinesiologue.com/annuaire.


Pour lire l’article complet dans La Presse, du 13 septembre 2022 : https://www.lapresse.ca/societe/sante/2022-09-13/l-activite-physique-reduirait-l-incidence-de-cancer-du-sein.php


—–

À lire aussi sur notre blogue :

– L’activité physique et le.la kinésiologue au service des maladies chroniques : https://mon.kinesiologue.com/lactivite-physique-et-le-kinesiologue-au-service-des-maladies-chroniques/

– Cancer : l’activité physique comme outil de prévention : https://mon.kinesiologue.com/cancers-lactivite-physique-comme-outil-de-prevention/ 

Par Fédération des Kinésiologues du Québec
4 octobre 2022
Catégories :

Le kinésiologue vous accompagne dans votre processus de remise en forme personnalisé et en fonction de votre besoin.

Plus d’articles

  • Le kinésiologue, l’allié de votre santé

    12 septembre 2019

  • La kinésiophobie: une tendance de plus en plus observée

    12 novembre 2019

  • Échauffements et étirements pour musiciens

    29 novembre 2019

  • Cinq étapes faciles pour une remise en forme réussie.

    20 mars 2018

  • L’activité physique : beaucoup plus qu’un loisir pour les aînés

    9 Décembre 2019

  • L’entraînement par intervalles à haute intensité pour un cœur en santé, oui c’est possible !

    17 Décembre 2020

  • L’activité physique a des effets positifs sur la santé mentale

    29 janvier 2019

  • 6 Exercices à faire à la maison avec vos tout-petits

    23 novembre 2020