Burpees: Exercice infernal ou un simple outils de mesure

exercice-intense-arme

Avez-vous déjà fait un burpee? Ou une vingtaine? Que ce soit dans le cadre d’un entraînement par circuit ou simplement pour essayer le mouvement à la mode, une question vous a sûrement effleuré l’esprit: qui a bien pu inventer cette combinaison de mouvement diabolique?

L’origine du mouvement tel que nous le connaissons aujourd’hui, souvent utilisé dans des séries à haut volume de répétitions (15 et plus), n’est pas aisément identifiable dans le temps. Toutefois, au départ cet exercice a été développé par Royal H. Burpee, dans l’optique d’en faire un outil de mesure pour but de mesurer la condition physique de « monsieur madame tout le monde », principalement des nouveaux membres du gym YMCA du Bronx, où il travaillait. En 1939, alors qu’il était candidat au doctorat en physiologie appliquée à Teacher’s College, Columbia University, il a inventé un mouvement qui s’effectuait dans une séquence de 4 temps comme suit:

  1. Descente en squat et placer les mains sur le sol devant soi;
  2. Reculer les pieds en sautant, jusqu’à avoir une position de planche sur les mains;
  3. Ramener les pieds en position initiale en sautant (mains toujours au sol);
  4. Et se relever.

Le test consistait en une prise de mesure de la fréquence cardiaque avant et après une série de 4 burpees. Ce qui lui a permis d’élaborer une formule qui mettait l’accent sur l’efficacité du cœur à pomper du sang lors de l’effort.

Les burpees de nos jours: exercices de punition?

L’exercice s’effectuant en 6 temps comme nous le connaissons aujourd’hui est souvent utilisé comme exercices punitifs, que se soit lors d’événement comme les Spartan Race ou sur les bases militaires, mais aussi dans plusieurs programmes de Crossfit. Le mouvement en soit peux varier d’un entraîneur à l’autre, mais le plus souvent il consiste en une séquence qui se rapproche à la suivante:

  1. Descente en squat et placer les mains sur le sol devant soi;
  2. Reculer les pieds en sautant, jusqu’à avoir une position de planche sur les mains;
  3. Descendre en push up – la poitrine devrait toucher le sol;
  4. Remonter le push up jusqu’à la position de planche;
  5. Ramener les pieds en position initiale en sautant (mains toujours au sol);
  6. Se relever en sautant dans les airs le plus haut possible.

En 1942, ce type de burpee a même commencé a être utilisé dans la grille d’évaluation pour faire partie de l’armée américaine. Initialement, il était demandé d’en effectuer le plus possible en 20 secondes, mais en 1946 le temps d’effort a augmenté à une minute. Afin de recevoir la mention d’excellence pour cet exercice, un minimum de 41 burpees était demandé (27 était classé faible).

Bien que l’idée originale de Dr Burpee était de mesurer la capacité cardiovasculaire avec ce mouvement, il n’a jamais été un fan de l’utilisation excessive faite par l’armée de son mouvement, tel qu’il le mentionne dans son livre « Seven Quickly Administered Tests of Physical Capacity ». Il y précise qu’un tel type d’utilisation devrait être réservé à des personnes entraînées ayant déjà une bonne capacité physique et cardiovasculaire.

Donc la prochaine fois que vous effectuerez cet exercice, n’en voulez pas à votre entraîneur, il ne fait qu’utiliser un exercice datant de la deuxième Guerre Mondiale, populariser par l’armée américaine, mais inventé par un physiologiste de l’exercice pour mesurer la capacité cardiovasculaire.


Articles similaires